• Qu'est-ce que le spiritisme ?

    Le spiritisme est une science occulte qui consiste à entrer en communication avec des défunts, par l’intermédiaire ou non d’un médium.

    C’est une doctrine fondée sur l'existence et les manifestations des esprits, en particulier des esprits humains désincarnés ; pratique consistant à tenter d'entrer en communication avec ces esprits par le moyen de supports matériels inanimés (tables tournantes) ou de sujets en état de transe (médiums)." - .

    le spiritisme existe depuis que l'homme existe. Chez tous les peuples, même les plus anciens, nous trouvons ce désir, cette tentative de parler aux morts, en utilisant des méthodes et des personnes en conformité avec la mentalité socioculturelle de l'époque et des gens. 
    La religion égyptienne en était imprégnée et celle de Babylone reposait sur cette pratique. Le regain d'intérêt qu'a connu le spiritisme au cours du XXe siècle n'étonnera personne. A de nombreuses reprises, nous sommes invités à consulter des marabous et autres médiums, à lire notre horoscope, à se faire tirer les cartes ou à lire dans les lignes de notre main, tout cela pour connaître notre avenir ou pour communiquer avec des êtres chers qui ont disparu. Les films et les séries télévisées font la part belle à la sorcellerie, au vampirisme et à l'occultisme. La littérature et la musique sont également touchées par ce phénomène.

    Le spiritisme a vu le jour au XIXième siècle aux Etats-Unis. En 1847, à Hydesville (région de New-York), deux jeunes filles, les soeurs Fox, prétendaient rentrer en contact avec l'esprit d'une personne qui fut assassinée dans la maison familiale. Les deux jeunes filles, âgées respectivement de quatorze et onze ans, lui posaient des questions et l'esprit dont il est question leur répondait par des coups sourds dans les murs. Elles mettront même au point un alphabet spirite (un coup pour la lettre A, deux coups pour la lettre B, etc). La nouvelle va se répandre comme une traînée de poudre dans le voisinage d'abord puis dans tout le pays. On viendra de partout assister aux démonstrations des Fox. Elles deviendront rapidement très célèbres et seront invitées à faire des démonstrations dans tout le pays. Le spiritisme va rapidement trouver un nouveau canevas de fonctionnement. Les participants devaient se réunir autour d'un guéridon à trois pieds en alternant hommes et femmes. Ils devaient poser leurs mains sur la table petits doigts contre petits doigts. Les "esprits" se manifestaient alors en faisant bouger la table toujours selon le principe de l'alphabet spirite. Ce système fut connu sous le nom de tables tournantes. Le succès fut fulgurant et le phénomène s'exportera de l'autre côté de l'Atlantique. A la fin de leur vie, les soeurs Fox avoueront que cette affaire de communication avec les morts n'étaient qu'une vaste supercherie qu'elles avaient inventée par jeu. Mais le spiritisme était né et plus rien, jamais, ne devait l'arrêter...

    En Europe, le succès du spiritisme fut foudroyant. Tout le monde, bourgeois ou simples citoyens, voulaient entrer en contact avec l'un de leur cher disparu et cela malgré les sévères mises en garde de l'Eglise et de la communauté scientifique. Des personnalités comme Théophile Gauthier, Guy de Maupassant et surtout Victor Hugo furent des adeptes acharnés du spiritisme qu'ils pratiquaient régulièrement. En Angleterre, le principal zélateur de la doctrine spirite fut l'écrivain Conan Doyle qui inventa le personnage de Sherlock Holmes. 

    En France, ce fut Allan Kardec (de son vrai nom Hippolyte Rivail), qui propagea le spiritisme. Il se disait même capable d'écrire des livres entiers sous la dictée de ses amis les "esprits". Son Livre des Esprits est même devenu l'un des grands classiques de la littérature ésotérique. 

    « Les dangers du spiritismeLa pratique du spiritisme - recommandations »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :