• Les outils magiques

    Selon les rituels que vous aurez à effectuer, il vous faudra faire l’acquisition de certains outils.

     

    Il n’est bien évidemment pas nécessaire de tous vous les procurer d’un coup. Vous pourrez les acheter ou les fabriquer selon vos besoins, au fil du temps.

     

     L’Athamé

     

     

     

    Il s’agir d’une dague, d’un poignard, ou d’un couteau en général pointu et à double tranchant, dont le manche est noir ou blanc. C’est l’un des outils les plus utilisé en magie. Il sert principalement à tracer les cercles magiques, graver les pentacles, attirer et canaliser les énergies appelées lors des invocations, couper certains ingrédients (comme les plantes), préparer les poupées de cire, couper les liens, mais aussi se défendre. L’utilisation de l’Athamé étant généralement symbolique, il n’est pas utile que son fil soit coupant. LEpée cérémonielle est souvent remplacée par l’Athamée, tous deux ayant les mêmes fonctions, propriétés et caractéristiques.
    L’Athamé doit être consacré avant d’être utilisé.

     

     La baguette

     

     

     

    Elle symbolise les pouvoirs, la force et la volonté du sorcier.

     Elle permet de canaliser les énergies et de les diriger au travers de sa volonté, tracer un cercle ou des symboles sur le sol ou dans les airs, ou encore mélanger les potions dans le chaudron. Elle est utile dans bon nombre de rituels.

     Elle est généralement longue (comme l’avant bras à peu près) et droite (en évitant les nœuds).

     Il est possible de fabriquer soi-même sa baguette. Dans ce cas, il suffit de se rendre en forêt, de faire le vide, et de se fier à ses ressentis. Sachant que la nature du bois a son importance selon l’usage que vous en ferez. On peut aussi la personnaliser en la peignant, en la gravant, ou en la sculptant.

     A défaut de baguette magique, vous pouvez utiliser votre index.

     

     Les bougies

     

     

     

    Etant utilisées dans la grande majorité des rituels, elles sont primordiales. Chacune a sa force et son utilité précise dans un rituel. De plus l’éclairage électrique étant proscrit lors de rituels, elles permettent d’avoir un éclairage tamisé afin de voir ce que l’on fait.  A noter : on ne doit pas réutiliser une bougie qui a servi lors d’un rituel.

     

     La boule de cristal

     

     

     

    Elle sert à condenser les énergies. Elle ne doit pas avoir d imperfection intérieure, donc pas de fissures ou de bulles gênant la concentration. Cet objet étant assez coûteux, on peut le remplacer par un simple bol d’eau, en cristal ou en verre transparent et constituera un très bon condensateur.

     

     Le chaudron

     

     

     

    On l’utilise pour faire les potions ou les philtres, mélanger les herbes, les plantes ou faire des huiles. Il peut être en fonte, en étain, en terre cuite ou en cuivre. Il sert non seulement lors des rituels, mais aussi lors des traditions des fêtes magiques.

     On pourra également y lire l’avenir si on le remplit d’eau.

     

     La coupe

     

     

     

    La coupe est un accessoire très important qu’on utilisera pour y verser l’eau sacrée, les philtres ou potions afin de les boire sans voir leur énergie diminuée par le contact d’un objet du quotidien.

     L’apparence de la coupe n’a pas grande importance. Elle pourra être en cristal ou en verre, décorée ou non. Le tout étant qu’elle ne soit utilisée qu’à des fins magiques.

     Comme les autres outils, elle devra être consacrée.

     

     La pointe de cristal

     

     

     

    Il ne s’agit pas là d’un outil primordial dans la pratique de la magie lorsque l’on débute, mais il peut s’avérer nécessaires par la suite aux plus expérimentés. Il régit les énergies magique et on l’utilisera pour canaliser et pointer l’énergie. On pourra également le placer au bout d’une baguette pour diriger un sort.

     

     Les encens

     

     

     

    Utilisés dans quasiment tous les rituels de magie, leurs fumées appuient nos demandes et incantations. De plus, il protège des ondes et influences négatives.

     

     L’épée

     

     

     

    On l’utilise généralement dans les rituels d’invocation lorsque l’on veut se faire obéir des démons. Elle permet de ne pas monopoliser l’Athamé s’il doit servir à un autre moment dans le rituel.

     

     La cloche

     

     

     

    La cloche a différentes fonctions. Elle sert tout d’abord à indiquer le début et la fin d’un rituel. Lors de pratiques magiques en groupe, elle peut également servir à indiquer le passage à une autre étape du rituel, ou alors à maintenir une certaine cadence afin que chaque participant accorde ses mouvements. On l’utilise aussi dans les rituels d’invocation afin d’appeler une entité.

     

     Le grimoire

     

     

     

    C’est une sorte de journal dans lequel vous noterez vos rituels, expériences et connaissances afin de pouvoir vous y référer par la suite. Souvent appelé livre des ombres, il sera consacré à vos travaux occultes et entièrement personnel.

     Il est primordial de s’en procurer un. Vous pouvez l’acheter, le fabriquer ou encore utiliser un simple cahier ou classeur que vous pouvez personnaliser à cet effet.

     

     L’habit de cérémonie

     

     

     

    Ce vêtement, en général une robe longue et ample, faite d’un tissu naturel comme le lin, la soie, ou le coton, ne doit être portée que lors de rituels magiques et ne doit pas être rangé, ni lavé, avec d’autres vêtements du quotidien. Il doit être confortable pour ne pas gêner la pratique. On peut également choisir la couleur du vêtement en fonction du genre de rituel pratiqué. Il s’agit généralement de la même couleur que les bougies utilisées.

     

     Mortier et pilon

     

     

     

    Il symbolise la terre et est généralement fait de terre cuite, d’argile ou de cuivre. On l’utilise pour la fabrication d’encens ou pour broyer les plantes et les racines pour élaborer des sachets magiques par exemple. On pourra également y déposer le sel destiné à former le cercle, ou à la consécration des objets.

     Il ne doit être utilisé que pour les pratiques magiques.

     

     Le pentacle

     

     

     

    Il s’agit d’un cercle sur le quel est gravé, incrusté ou dessiné une étoile à cinq branches (pentagramme).

     Le pentacle doit être placé sur l’autel lors de vos rituels. Il peut être fait de cire, de métal, de bois ou de terre cuite.

     

    « Loi du triple choc en retourConsécration des outils magiques »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :