•  

    Le Qigong

     

    Le Qigong (prononcé tchigong) se traduit littéralement par « travail de l’énergie ». Issu de la médecine chinoise traditionnelle, c’est un ancien système de mouvements, de techniques respiratoires et de méditation, destiné à améliorer la circulation du qi (énergie vitale) dans le corps. Le Qigong aiderait le corps et l’esprit à fonctionner de manière optimale, en augmentant la vitalité et en encourageant les mécanismes d’auto-guérison. Adapté à tous les âges et à toutes les conditions physiques, il est pratiqué par plus de 60 millions de personnes en Chine et connaît un succès grandissant en Occident.

     

    Le Qigong s’inspire du mouvement des animaux sauvages. Au IIIe siècle avant J.C le « jeu des cinq animaux » incluait l’étirement des bras vers l’avant, comme un tigre, pour relâcher la tension des poumons.

    Les Chinois ont toujours utilisé la respiration et les mouvements pour se soigner, et,  il y a 4000 ans, les riverains du Fleuve jaune dansaient pour se prémunir de l’arthrite. Ses pratiques anciennes s’inspireraient des mouvements instinctifs des animaux, et seraient utilisées pour promouvoir l’équilibre, la force et la bonne santé des organes. Avec le temps, elles ont donné l’actuel Qigong. En 1955, la première clinique de Qigong fut inaugurée dans la province de Heibei, mais pendant la révolution culturelle (1966-1969), le Qigong fut interdit. Aujourd’hui le système s’est réimplanté dans toute la Chine.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique